Voilà Voilà par Pierre Queloz

POLAR EN ALEXANDRINS

Avril 2013

260 pages

14.5x18.5 cm

CHF 30/EUR 19

isbn : 978-2-940522-05-7

 

Extraits :

Tout commence au Vatican où, sous les yeux effarés d’une statue de Néron, on tente d’éliminer un garde suisse. Celui-ci s’en sort mais des ombres menaçantes et mystérieuses traversent l’univers fou de Queloz, d’Italie en Egypte en passant par le paradis, n’empêchant pas satyres, faunes, mamelouks, espions et touristes du Gros-de-Vaud de céder dans la joie aux vins et au sexe car, en attendant la mort qui peut frapper n’importe quand, autant profiter de la vie.

Queloz est un peintre pour qui l’écriture est un jeu ; l’intrigue de Voilà Voilà, soumise aux contraintes de l'alexandrin, semble un temps échapper à l’auteur avant qu'il retombe sur ses pattes à coup d’artifices jubilatoires, ayant pris soin de ponctuer son roman d’un acronyme cryptique – FDBR – qui maintient l’intelligence des différents protagonistes en éveil jusqu’à l’explication finale.

PIERRE QUELOZ est né le 4 février 1952 à St-Brais, Jura, Suisse.


Il pratique assez tôt l’école buissonnière pour chercher des champignons. En 1972, il rencontre Lysiane et, ensemble, ils découvrent la peinture et la vie au cours de divers voyages et entre les lignes des livres. En 1974, comme artiste-peintre, il obtient sa première exposition ; une centaine (personnelles ou collectives) suivront, principalement en Italie et en Suisse. En 2008, il publie son premier roman, Polaroïd (Castagniééé), polar en alexandrins.
 

Musicien à ses heures, sous la tutelle de Brassens et Ferré, il enregistre Comme les rêves sont réels et écume les scènes francophones, accompagné par Baptiste Bieri. 

 

Il traduit un livre de Gianfranco Brevetto, Georges Brassens, una cativa reputazione, qui sera publiée chez Hélice Hélas.