Singulier Pluriel par Lucas Moreno

NOUVELLES SCIENCE-FICTION / FANTASTIQUE

Avril 2012

240 pages

13.5 x 19 cm

CHF 28 / EUR 18

isbn : 978-2-9700766-1-2

 

Extraits :

Singulier pluriel - page 154

Singulier pluriel - page 154

Singulier pluriel - page 155

Singulier pluriel - page 155

Singulier pluriel - page 156

Singulier pluriel - page 156

Singulier pluriel - page 157

Singulier pluriel - page 157

Singulier pluriel - page 158

Singulier pluriel - page 158

Singulier pluriel - page 159

Singulier pluriel - page 159

Singulier Pluriel est un recueil de neuf nouvelles fortes et originales, souvent sombres et inquiétantes. Les textes de Lucas Moreno naviguent entre les genres : lorgnant tantôt du côté de l’anticipation et de l’étrange, flirtant ailleurs avec le polar naturaliste ou le réalisme magique, ils pourraient se définir avant tout comme des « récits intersticiels » où le cadre fictionnel, extensible à l’envi, permet à l’auteur d’explorer ses obsessions sans se soucier des frontières. On ressort rarement indemne de ces pérégrinations en terres de noirceur, avec pour seuls guides des personnages dysfonctionnels, ballottés dans la tourmente des faux-semblants, des identités multiples, de la schizophrénie, des réalités qui se superposent et dégoulinent de façon malsaine.

Sitographie :

https://www.editions-actusf.fr/a/anthologie/utopiales-2013

https://www.belial.fr/collectif/bifrost-20-ans-20-nouvelles

LUCAS MORENO est né et compte bien le rester, comme dans son célèbre poème. Après avoir mijoté au soleil de Montevideo pendant quelques années, il arrive à La Chaux-de-Fonds en 1980, roulement de èrrrres, puis étudie dès 1992 la sinologie, le bouddhisme, le sanskrit, le tibétain et d’autres disciplines vaines dans les plus grands ports du Léman. Mais avant ça, les X-Men et les romans de Barjavel avaient changé sa vie. A ce jour, il reste déviant. D’abord avec de la science-fiction et du fantastique, puis bientôt, sous la contrainte de Bukowski, Stéphane Blok, Ghérasim Luca et Christophe Tarkos, tous morts sauf un, avec de la poésie. Une quinzaine de nouvelles publiées en revue et dans des anthologies dès 2006, un recueil de récits sorti chez Hélice Hélas en 2012, et bientôt, si tout va bien, un corpus de prose poétique expérimentale chez Vous Verrez Bien. Sinon, il se prépare avec effervescence aux examens d’entrée à la FTI, histoire de devenir interprète de conférence, un rêve de jeunesse. Foudroyés par son génie, les têtes pensantes d’Hélice Hélas lui ont récemment proposé une rente à vie, ce qui permet désormais à Lucas Moreno de porter un regard serein sur l’avenir.