Miséricordes par Joel Espi

ROMAN

Octobre 2013

102 pages

14.5 x 18.5 cm

CHF 18 /EUR 12

isbn : 978-2-940522-10-1

 

Extraits :

A partir de souvenirs personnels, de témoignages de tiers et d’une mémoire journalistique, le récit dresse le portrait ambivalent d’un curé qu’il a connu et qu'on a accusé d’actes sexuels sur deux adolescents, accusations qui l’ont conduit à se donner la mort quelques années plus tard.


Il ne s’agit pas de stigmatiser. Plutôt, dérouler une histoire trouble que l’on a occultée. Celle du narrateur, hanté par ses questions, par ce qu’il a vécu, par les questions de déontologie journalistique, par cette époque pas si lointaine où différents cas de pédophilie faisaient la une des médias. Il s'agit surtout de cette figure singulière qui, avant d’être un prêtre aux casseroles, était un individu tiraillé entre sa fonction, ses passions et ses pulsions.

Sitographie :

http://frevall.blogspot.com/2013/10/misericordes-de-joel-espi.html?spref=tw

Né d’un père espagnol et d’une mère italienne, JOËL ESPI voit le jour à Vevey en 1978. Personnage affranchi, un peu sauvage, il s’essaie à la photographie, à la danse, puis se lance dans le journalisme. Il teste les textes sans sens, la poésie, les scénarios.

  
En 2010, sa rencontre avec Alexandre Grandjean le sort de son isolement d’écrivain. Joël reprend avec lui son concept de soirées Littera Ex-Machina, performances mêlant improvisations littéraires et musicales. Hélice Hélas reprend le travail d’édition de Miséricordes initié par Stéphane Bovon. Dans la foulée de sa sortie, fin 2013, Joël écrit Boniface, ou la turgescence des sempitècles. Ce texte épistolaire grinçant paraît dans la revue des éditions La Huppe au vent. 

 

Il planche actuellement à un roman érotique qu’il qualifie comme étant un “anti-Fifty Shades of Grey”.