Mâle occidental par Philippe Testa

NOUVELLES

Mars 2018

216 pages

14.5 x 18.5 cm

CHF 24 / EUR 20

isbn : 978-2-940522-63-7

 

Extraits :

Mâle occidental s’inscrit dans la continuité d’écriture de Philippe Testa, un de ces écrivains qui, jalon après jalon, fait œuvre, c’est-à-dire bâtit une vision et un univers personnels forts et cohérents.


Des nouvelles courtes s’enchaînent, comme une litanie, qui reprend le refrain désabusé d’une sociologie postmoderne, celle de l’homme occidental dénaturé, perdu à l’étroit des quatre murs d’un bureau ou errant quand il s’en échappe puisque somme toute l’extérieur aussi est une prison, celle de son esprit.


Parce que l’homme bêtement libéral n’est pas libre, il erre, assez pathétiquement, tel un rat de laboratoire, dans un labyrinthe fermé et profane, vidé de son mystère. Il ne sera pas ici question de métaphysique.
 

On parle plus haut de litanie, de répétitions, point de lassitude pourtant tant l’auteur, dans ce canevas serré, parvient à tisser des récits différents à chaque fois, à coups de mises en scènes variées, de situations subtiles, d’interactions sous-cutanées délicates et douloureuses, moins pour les protagonistes que pour le lecteur lucide : Mâle occidental n’est pas un livre optimiste, mais un livre poétique et profond qui a valeur de témoignage.

Né en 1966 à Sion, PHILIPPE TESTA fait des études de Lettres à l’Université de Lausanne (Français, Histoire et Géographie). Après avoir touché à différentes expériences professionnelles, il est depuis une vingtaine d’années enseignant dans un établissement secondaire lausannois. La musique a toujours eu une place importante dans sa vie (piano classique durant son enfance, puis punk-rock dès l’adolescence). Il arrête d’en faire depuis plus de cinq ans mais garde de la culture punk qui a baigné son adolescence un regard très critique sur la société en général et les humains en particulier.