L'Argent noir par Giovanni Garro

Roman

Octobre 2017

272 pages

14.5x18.5 cm

CHF 26/EUR 20

isbn : 978-2-940522-55-2

 

Extraits :

L'Argent noir - page 11

L'Argent noir - page 11

L'Argent noir - page 12

L'Argent noir - page 12

L'Argent noir - page 13

L'Argent noir - page 13

L'Argent noir - page 14

L'Argent noir - page 14

L'Argent noir - page 15

L'Argent noir - page 15

L'Argent noir - page 16

L'Argent noir - page 16

L'Argent noir - page 17

L'Argent noir - page 17

L'Argent noir - page 18

L'Argent noir - page 18

L'Argent noir - page 19

L'Argent noir - page 19

Est-ce que l’argent pourrit tout ?

 

Cette interrogation traverse L’Argent noir de Giovanni Garro. Des années 60 à nos jours, cette saga familiale raconte les fastes de la bourgeoisie suisse mais également les fêlures qui brisent l’image trop parfaite de ce milieu. Car quand la ruine arrive, seules les apparences subsistent. Tentant de mettre à jour le secret de sa famille, le descendant de cette courte dynastie finit par se tourner vers la justice pénale pour qu’elle fasse la lumière sur le sort d’une fortune qu’on avait cru éternelle.

 

Ecrit avec un humour féroce, empreint de désespoir, L’Argent noir emmène le lecteur sur la Riviera lémanique, à Rome, à Vienne, au Caire, à Londres, à Genève et enfin à New-York, où se trouve la clé du mystère qui finira par faire sombrer le narrateur dans la folie.

Sitographie :

 

https://www.marieclaire.ch/culture-livres-36/

https://www.contrepoints.org/2017/09/13/298615-largent-noir-de-giovanni-garro

 

http://fattorius.blogspot.com/2017/11/secrets-dargent-et-secrets-de-famille.html

Né en 1968 à Rome, éduqué en Suisse, GIOVANNI GARRO se passionne dès son plus jeune âge pour la langue et l’écriture. Après un bref passage à la faculté des Lettres de l’Université de Lausanne, il déclare s’y ennuyer et opte pour le droit, qu’il étudie à Lausanne et à Londres, car, dit-il,

« Marguerite Duras et Victor Hugo étaient juristes ». Devenu avocat, il exerce son métier aux barreaux vaudois et genevois, avant de rejoindre les services juridiques de Reuters puis d’une banque privée prestigieuse. Frappé par la maladie à l’âge de 39 ans, il doit mettre un terme à une

carrière fulgurante et se tourne désormais vers l’écriture.

 
L'Argent noir - page 18