Im-pertinences du son par Thibault Walter

(avec des dessins de Nicolas Geiser

BRUIT ET CONFERENCE

novembre 2014

76 pages

11 x 17 cm

CHF 12 / EUR 8

isbn : 978-2-940522-22-4

 

Extraits :

Im-pertinences du son - page 9

Im-pertinences du son - page 9

Im-pertinences du son - page 10

Im-pertinences du son - page 10

Im-pertinences du son - page 11

Im-pertinences du son - page 11

Im-pertinences du son - page 12

Im-pertinences du son - page 12

Im-pertinences du son - page 13

Im-pertinences du son - page 13

Im-pertinences du son - page 14

Im-pertinences du son - page 14

Im-pertinences du son - page 15

Im-pertinences du son - page 15

Im-pertinences du son - page 16

Im-pertinences du son - page 16

Im-pertinences du son - page 17

Im-pertinences du son - page 17

Im-pertinences du son - page 18

Im-pertinences du son - page 18

Im-pertinences du son - page 19

Im-pertinences du son - page 19

Im-pertinences du son - page 20

Im-pertinences du son - page 20

Dans le monde des images et du texte tout puissant, le son en est le parent pauvre. Et pourtant... les artistes et performeurs sonores font exister et questionnent sur scène, et en enregistrement, cette forme de réalité qui nous enveloppe tous. Pas de théorie physique de l’acoustique, pas de formules mathématiques, mais une conférence retranscrite avec ses propres accidents de parcours pour nous initier aux sounds studies et aux polémiques que génère le son. Car ce qui se joue sont des questionnements essentiellement humains par rapport à son environnement ; de John Cage à David Dunn en passant par les enregistrements spirites produits par Michael Esposito du philosophe décédé Swedenborg, c’est la manière dont nous percevons et recevons le monde qui se retrouve en filigrane dans Im-pertinences du son

THIBAULT WALTER est un artiste sonore et docteur en Histoire des Religions. Il est actuellement chercheur en sciences de l’auralité à l’Institut Universitaire d’Histoire de la Médecine et de la Santé Publique (IUHMSP/CHUV/UNIL), co-directeur artistique du Lausanne Underground Film & Music Festival (LUFF) et co-fondateur de la collection d’écrits d’artistes sonores Rip on/off, pour l’Association Rip on/off à Lausanne et l’éditeur Patrick van Dieren à Paris.


Ses recherches et ses expériences l'ont conduit à établir à ce jour une cartographie des controverses et pratiques disciplinaires autour du son.