Avril 2013

76 pages

11 x 17 cm

CHF 12 / EUR 8

isbn : 978-2-940522-00-2

 

Extraits :

Il te faut occire le facho que tu as en toi ! par Alexandre Grandjean (avec des dessins de macbe)

Ecrit avec toute la mauvaise foi nécessaire inhérent au style du pamphlet, Il te faut occire le facho que tu as en    

toi ! est un plaidoyer non-moins sérieux pour la poésie et surtout l’enchantement poétique au quotidien du monde. 

Loin des clichés des militants « anti-fascistes » comme son titre pourrait prêter à croire, ce pamphlet cherche à dénoncer par un parler volubile la figuration du monde à partir d’une manière de communiquer qui se morfond dans le piège d’un réalisme plus vrai que nature. Dans un monde globalisé où les styles de vie et les cadres de pensées s’uniformisent, ce texte exhorte le lecteur à prendre conscience qu’au-delà du langage qu’on lui a appris pour penser, il existe d’autres alternatives qui sont justement la réappropriation de son environnement par la pensée poétique mise en application.

« Sachez, les vrais ennemis, comme les vilains des théories du complot et des comics ricains qui se valent, ne sont pas ceux que l’on étiquette communément. Ce sont les sournois, les biens camouflés, ceux qu’on ne pense pas dénicher. Ceux que l’on rencontre sobrement tous les jours et à qui on ne prête que des leasings à amortir comme mauvaises intentions. Plus les soviets. Les juifs. Les franc-macs, les passeurs de la rue Saint-Denis, les zombis moustachus nazis ou les extra-terrestres reptiliens. Le véritable danger au XXIe siècle présent, c’est le quiproquo. »

ALEXANDRE GRANDJEAN, fier originaire du Vallon du Nozon dans le Canton de Vaud), ne peut que se réjouir que le monde continue de tourner chaque jour. L'ambivalence lactée de cette planète peuplée d'humains incongrus l'amène souvent à rêver à d'autres rotations, à de nouvelles circonférences, à des épicentres dorsaux et à des tangentes salutaires dans lesquelles s’imbriquer collectivement afin de rejouer la condition humaine sous des registres nouveaux – et peut-être un peu plus glorieux.
 
Anthropologue de formation, il est spécialiste des lieux de pèlerinages à la Vierge Marie en Europe et cultive un intérêt croissant pour le quiproquo et l’incompréhension comme mode d’expression des humains en société. Il est l’initiateur de nombreuses performances littéraires mobilisant les dispositifs de création comme outil scénique, « Littera Ex-Machina » ou « A Story of Mushrooms ».