top of page

La Lointaine par Emmanuel Pinget

Couv_Lointaine.jpg

Collection : Mycélium mi-raisin

Mai 2024

144 pages

14,5x185 cm

CHF 24/EUR 17

isbn: 978-2-940700-56-1

Frégate, Louison et Beignet sont chasseurs. Ils se retrouvent dans le domaine de Didier Tielle, en pleine forêt. C’est le début de la saison. La chasse ouverte se transforme rapidement en un huis-clos, prétexte à de multiples échanges et autant de digressions, sur le gibier absent ou fantasmé, sur les femmes des uns et des autres ou sur L’Idiot de Dostoïevski. Une visiteuse, Magda, pythie de son état, débarque dans cette garçonnière, bousculant les chasseurs dans l’apparence de leurs certitudes. A coups d’apohorismes absurdes et eschatologiques tout s’emballe. Magda la pythie vient remettre les chasseurs en particulier, et l’Humain en général, à leur place. Sans aucun ménagement. Pas celle qu’ils pensent occuper malgré les évidences, au-delà de la nature, au-dessus des êtres vivants. Non: la place qui est objectivement la leur, entre des milliards d’animaux d’une valeur égale, peuplant une parmi des milliards de planètes. Sa juste place dans l’espace-temps. L’espace, ici, est celui de la nature. Une nature qui sans vergogne défie la culture; qui la déjoue. Le temps ? Celui qui précède d’une minute la fin du monde tel qu’on l’a connu. Magda la pythie est une rage. Elle veut diminuer le lecteur de moitié. L’inciter à se regarder différemment. Se voir différemment

A propos de l'auteur

Né en 1978 à Genève, Emmanuel Pinget a obtenu une demi-licence en lettres (arabe, espagnol) et une licence en relations internationales. Après dix ans de journalisme en Suisse, il s’est installé en 2018 à Berlin. Il travaille dans une organisation qui œuvre à l’intégration des migrants. Il est l’auteur d’Epitaphes (Paulette, 2008), Avant de geler (Hélice Hélas, 2014) et Tulipes Blues (Louise Bottu, 2018).

bottom of page