2011 >

 

Comme le coelacanthe succède au pikaia gracilens, Hélice Hélas Editeur naît des cendres encore chaudes des éditions Castagniééé (2001-2011), belle maison qui a accompagné la première décennie du XXIe siècle avec des publications remarquables, et donc, en quelque sorte, terreau d'une nouvelle aventure éditoriale qui fera, au moins, dix ans.

 

Hélice Hélas s'installe à la rue des Marronniers 20 à Vevey, en compa-

gnie d'une complice de la première heure, avec qui ils collaborent encore :

la relieuse-muse Nathalie Compondu.

 

                                                                                              Pour lancer la nouvelle

                                                                                              structure, Hélice Hélas

                                                                                              publie Le caméléon écorché de Pierre Yves Lador,                                                                                                   essai publié auparavant dans le collectif 

                                                                                              Camouflage (Castagniééé, 2009).

 

                                                                                              En automne, Hélice Hélas inaugure sa collection

                                                                                              "Ellipses et laps" (bande dessinée et récits

                                                                                              séquentiels" avec Oreiller de chair fraîche du

                                                                                              stakhanoviste touche-à-tout Nicolas Sjöstedt,

                                                                                              héritier sugus et dont le grand-père a vaincu Hitler.

                                                                                             

                                                                                              L'hiver sonnant, pour ses six mois d'existence, 

                                                                                              Hélice Hélas et Nathalie Compondu s'unissent pour 

                                                                                              une première bacchanale à la rue des Marronniers

                                                                                              à l'occasion de la production du "Calendrier d'Annie"

(                                                                                             par Nathalie Compondu et Gigi; des dessins de

                                                                                              Monsieur Sugus (alias Nicolas Sjöstedt) sont accro-

                                                                                              chés au mur et c'est ainsi

                                                                                              qu'on prendre conscience

                                                                                              du potentiel du local qui

                                                                                              sera désormais un atelier

                                                                                              de reliure, les bureaux et

                                                                                              dépôt de Hélice Hélas, une

                                                                                              galerie et même une

                                                                                              librairie qui propose des

                                                                                              publications belles et

                                                                                              originales autour de la bd,

                                                                                              de l'illustration et des 

                                                                                              récits décalés. Ce sera

                                                                                             désormais, l'Atelier 20.

 
 

2012 >

 

Hélice Hélas a pour vocation de faire vivre le livre par des canaux parfois non traditionnels, un peu comme les éditeurs d'ouvrages de développement personnel ("Le bonheur par la joie", "Aie confiance en toi, andouille"), qu'on trouve à la poste en Suisse en plus des bonbons Haribo. Cependant, les canaux de Hélice Hélas sont plus originaux : des bars, des scènes, des librairies couillues, où ses auteurs peuvent crier, danser, pleurer, rire et se déshabiller. C'est ainsi que sous le label HHOT (Hélice Hélas On Tour), Stéphane Bovon, Pierre Yves Lador, Jean-Luc Fornelli, Pierre Queloz, Alexandre Grandjean ou encore Joël Espi décloisonnent, par exemple au Sycomore de Lausanne ou encore dans le cadre du Printemps littéraire biennois (ou naîtra quasiment l'event itinérant Littera Ex Machina.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                 

                                                                  Et puis, début mai, Hélice Hélas

                                                                  est présent au Salon du Livre de

                                                                  Genève et rentre dans ses frais, une

                                                                  bonne habitude qu'il ne perdra pas

                                                                  les années suivantes, et ce quand 

                                                                  bien même il prend des espaces

                                                                  chaque fois plus importants, et

                                                                  donc des charges qui elles aussi,

                                                                  enfin bref.

 

Et puis, bon, en fin d'année, s'associant à un collectif de créatifs veveysans

sous la tutelle d'Ultra:studio, Hélice Hélas participe à ULTRA:NOEL et plein de gens viennent boire le vin chaud à l'Atelier 20.

                                                 

 

                                                    2013 >

                                             Hélice Hélas commence l'année, fin janvier, à Angoulême, pour le 36e Festival                                                  International de bande dessinée. Maga n'y reçoit aucun prix pour sa somptueuse

                                             bd épique Héroïque. C'est un scandale.

                                                                                                               

 

 

 

 

 

 

                                                                                                               Hélice Hélas fait l'objet d'un article

                                                                                                               fondamental dans le journal Persil,

                                                                                                               où il se pose comme "éditeur indépendant

                                                                                                               qui monte". Les trois pales pâles de

                                                                                                               l'hélice sont contents.

Le rythme de croisière est pris, tour à tour, Joël Espi,

Jean-Yves Dubath, Pierre Queloz, Dora Formica sortent

des livres précieux. Désormais, Hélice Hélas sera pérenne 

non seulement au Salon du Livre de Genève mais également

à celui du Locle et d'autres pas encore inventés. Ses 

auteurs se rendront dignement au Livre sur les Quais.

 

Ci-dessous, des auteurs heureux en dédicace ou en 

représentation :

Ici, Jean-Jacque Chevalier lit Voilà voilà >

Là, Pierre Queloz chante >

Ici, Dora Formica est une perle pour L'Hebdo >

Et là, elle signe au côté de Queloz, Wazem

et Tom Tirabosco >

Et enfin, Pierre Yves Lador, Alexandre

Grandjean, Frédéric Vallotton, Stéphane Bovon

et Alain Freudiger célèbrent la parution de leur

pamphlet à l'occasion de la saison 2 de "Paon

dans ton Q.I. !" >

 

2014 >

Hélice Hélas frappe fort d'entrée en janvier en participant

activement à une manif pour une plus juste répartition de

la violence, sous l'égide du collectif belge

Manifestement (Laurent d'Ursel, Xavier Löwenthal).

La populace de la banlieue bruxelloise voit défiler une

meute d'engagés sans concessions (Pierre Queloz et Lili,

André Ourednik, Jean-Luc Fornelli, Maude FatBear,

Stéphane Bovon, Joël Espi, Didier Delaleu,

Alexandre Grandjean et d'autres).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis vient le temps des publications de printemps qu'on célèbre avec des vernissages et des expositions, Jenay Loetscher pour ses dessins dans Du fond du tiroir de Narcisse Praz, Dora Formica à la librairie Raspoutine, etc. Et puis, comme ça en vrac, la brasserie de l'Ephémère fait des bières labellisées HH avec une étiquette "L'aniconète" de Krum (qui devient star), Alexandre Grandjean mouille sa chemise pour signer le maire du IVe à Paris Christophe Girard, le traditionnel Salon du Livre de Genève, sous l'inspiration de la divine Arditë Shabani qui rejoint la barque, et après le Salon de Genève viennent ceux du Locle et de Bulle sans oublier le Livre sur les Quais de Morges et tout et tout.

 

Sans conteste un des grands instants éditoriaux du

siècle est la publication du somptueux et éternel

Wikitractatus (que certains journalistes n'aiment pas parce que c'est trop compliqué - ils osent l'écrire !). L'auteur André Ourednik,

authentique génie qui pense

plus vite que la lumière demande

aux éditeurs Stéphane Bovon et

Alexandre Grandjean (qui

réfléchissent à la vitesse du son

seulement) de participer au

lancement du livre sur scène

avec une performance qui

s'inspire du théâtre No et de

Fernand Raynaud.

La saison 3 de "Paon dans ton

Q.I.!" est lancée en automne avec

des textes fous de Didier Delaleu,

Thibault Walter, Sylvain Thévoz

et Coline de Senarlens. Cette

dernière, qui fait Salope, cartonne

et montre sa tête partout dans les

médias; ça tombe bien, elle s'exprime avec éloquence et sa pensée paraît structurée.

Paon ! 3 est verni au cinéma Bellevaux, début d'un parténariat qui promet de beaux événements (dès 2015).

Enfin, Jon Ferguson nous gratifie d'un roman sur les côteaux du Léman, un meurtre existentiel qui lui vaut une tournée chez Payot et, naturellement, un vernissage où le chasselas coule à flot.